Animatrix: bienvenue dans le monde réel.

Publié le par Leon9000

Voilà un film qui n'aurait pas eu l'air déplacé dans la catégorie Mangas. Parler de film n'est d'ailleurs pas vraiment correct car il s'agit d'une série de courts métrages autour de l'univers Matrix. Présenté comme une introduction à Matrix Reloaded, Animatrix fait office de Bible du monde de Néo et trace la mythologie de cet incroyable univers, de ses plus anciennes origines jusqu'aux prémisses de la guerre de Zion.

Les agents ont fait peau neuve.



Avec le premier Matrix, les frères Wachowski ont sans doute créer l'un des films de science fiction les plus révolutionnaires et incroyables de l'histoire. Véritable perle cinématographique, l'oeuvre s'imposa comme l'héritière des plus grands récits de science fiction qui l'avaient précédé, et parvenait à impressionner tant sur le plan visuel que dans l'intelligence de ces propos et de son univers. Le film reste aujourd'hui l'une des oeuvres qui parvint le mieux à remodeler en son sein des inspirations incroyablement diverses, des récits bibliques aux mythes de l'animation Japonaise, et à les organiser dans un ensemble cohérent pour en forger sa propre identité. Il est inutile de revenir plus en détail sur la manière dont les créateurs détruisirent une grande partie de l'impact de leur propre chef d'oeuvre avec un Matrix Reloaded très perfectible pour aboutir à un Matrix Revolutions catastrophique aux allures de cauchemar, puisque même si Animatrix fut crée pour assurer la promotion de Matrix Reloaded, ses qualités artistiques dépassent fort heureusement largement celles des suites inutiles du premier Matrix.


L'incroyable diversité des sources de l'univers Matrix laissait déjà supposer une exploitation de la saga sur d'autres supports, se limiter au contexte cinématographique apparaissant en effet comme du gâchis. Et puisque le fabuleux monde du Manga et particulièrement des oeuvres tels que Ghost In The Shell avaient été l'une des influences majeures du mythe, c'est bien évidemment vers le domaine de l'animation japonaise que les frères Wachowski se sont tournés pour dévoiler les fondements de leur univers. Le pari était toutefois loin d'être gagné, les courts métrages faisant souvent office de simples amuse gueules pour faire patienter les fans, mais c'était sans compter sur les moyens mis en oeuvre et l'implication des frères Wachowski dans le projet.

Ca rappelle une scène désagréable du premier Matrix.

Afin d'être digne du mythe Matrix, les réalisateurs font appel aux plus grands maîtres de l'animation japonaise pour aboutir à un résultat incroyable. Si l'on retrouve sans surprise le studio de Ghost In The Shell derrière plusieurs courts métrages, d'autres font par exemple appel au créateur de Cowboy Becop ou au mythique studio Madhouse. Avec de telles pointures aux commandes, le résultat visuel ne pouvait être qu'une réussite, atteignant le sommet des meilleurs films d'animation. Mais l'histoire n'est pas en reste, car ce seront les frères Wachowski eux mêmes qui écriront la plupart des intrigues, de même que l'aspect sonore ne sera pas négligé puisque c'est le compositeur des films qui signera également la bande son d'Animatrix. Toutefois, ces éléments ne seraient rien si les courts métrages n'avaient pas un seul mot d'ordre: la diversité.

Chaque nouvelle aventure d'Animatrix est un exercice autant visuel que narratif d'une excellence remarquable. Chacun apporte une nouvelle pierre à l'univers Matrix, une nouvelle tonalité qui renforce encore davantage la diversité du mythe. Intrigue policière, hommage aux Samourais, apocalypse digne des plus grands cauchemars d'Isaac Asimov ou simple histoire humaine, chaque court métrage se démarque des autres par son ambiance spécifique à la touche graphique propre et par son histoire particulière. Pourtant, toutes ces oeuvres, si diverses soient t-elles, appartiennent à un tout unique et enrichissent ensemble cet univers qui ne se limite pas au parcours de Néo. Bien sûr, si quelques courts métrages sont immanquablement en retrait, souvent parce qu'ils privilégient l'aspect visuel au contenu narratif, l'ensemble reste d'une qualité impressionnante et se révèle être indispensable pour tout fan de Matrix qui soit.

Le sommet de l'animation pour des intrigues qui n'ont pas à rougir face à celle du premier film.


Animatrix incarne la puissance même du mythe des frères Wachowski: la variété de ces intrigues et le soin minutieux apporté à chaque court métrage font que cette bible de l'univers Matrix se révèle plus digne du premier film que ne l'auront été ces suites. Parfois émouvant, également terrifiant ou tout simplement d'une beauté superbe, Animatrix amène à souhaiter que cet incroyable univers ne soit pas définitivement mort, et que l'on puisse un jour assister à sa véritable renaissance.



Publié dans Films du jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article