Collatéral: Cruise et Foxx sont dans un taxi

Publié le par Leon9000

Tom Cruise. United International Pictures (UIP)

Un jour tu te réveilles et tu te rends compte que tes rêves ne se réaliseront jamais. Tu passes ensuite le reste de ta vie à suivre le mouvement et t'abrutir de séries télé pour oublier ton amertume.

Collatéral permet la confrontation entre deux excellents acteurs: Tom Cruise d'un côté endossant un rôle audacieux de tueur froid et impassible et Jamie Foxx de l'autre côté en simple chauffeur de taxi qui se retrouve plongé malgré lui dans l'univers impitoyable de la mafia. Le film repose principalement sur l'opposition entre les deux comédiens, isolés dans l'espace confiné du taxi durant la majorité du film, un affrontement plus subtil qu'il n'y paraît. En effet, Jamie Foxx incarne un monsieur-tout-le-monde évoluant dans la société sans trop se poser de questions et en ne cherchant pas à remettre en cause le fonctionnement du monde. Le personnage de Tom Cruise représente lui l'individu incontrolable, dégoûté d'une société superficielle et individualiste et qui s'est totalement affranchi des règles de morale et de conduite jusqu'au point où même la vie humaine n'a plus d'importance. Le tueur en série tente ainsi de faire comprendre à ce simple chauffeur de taxi la médiocrité de sa situation et du monde qui les entoure comme s'il voulait le pousser à se libérer du cercle de la société.

Collatéral repose ainsi sur la confrontation entre ses deux protagonistes principaux comme ce fut le cas dans Heat également réalisé par Michael Mann, mais là où les personnages de Robert de Niro et Al Pacino étaient surpris par leur ressemblance malgré leur situation totalement opposée vis à vis de la loi, la compréhension entre les deux héros de Collatéral est beaucoup plus difficile, leur duel mental constituant le fil conducteur du récit dont certaines répliques n'auraient d'ailleurs pas été déplacées dans le Fight Club de David Fincher. Disposant d'un récit intelligent, d'une interprétation excellente des acteurs et solidemment appuyé par la mise en scène efficace de Michael Mann, Collatéral avait ainsi tous les éléments en main pour devenir un grand film. Malheureusement la dernière demi-heure ammoindrit considérablement l'impact de l'oeuvre. Alors que le film avait jusque là fait preuve d'ingéniosité et de subtilité, la dernière partie se résume à une simple course poursuite entre les deux protagonistes principaux, un ultime affrontement physique qui trouve une conclusion absurde, conventionnelle et même incohérente. Il ne serait pas difficile de croire que la production serait intervenue pour livrer un dénouement banal et classique tant le final de Collatéral contraste désagréablement avec le reste du film. Ainsi à défaut d'un grand film, Collatéral demeure un sympathique divertissement dôté d'un grand potentiel mais qui ne sera malheureusement pas exploité jusqu'au bout par un Michael Mann qu'on avait connu plus audacieux.

Tom Cruise. United International Pictures (UIP)

Tom Cruise. United International Pictures (UIP)



Publié dans Films du jour

Commenter cet article