Heat: "N'ais jamais rien que tu ne puisses quitter en trente secondes si tu vois un flic au coin de la rue"

Publié le par Leon9000

Warner Bros.

Un film culte pour les amateurs de Michael Mann qui signait avec Heat une oeuvre maîtresse du polar moderne. Le concept de base, assez banal, d'une chasse à l'homme entre flics et truands est enrichi par la complexité des personnages et les relations ambigues qu'ils nouent entre eux. A travers ce film, le réalisateur dresse une véritable saga du crime oscillant entre les légendes urbaines et la cruelle réalité. L'interprétation grandiose des acteurs est sublimée par la qualité de la mise en scène où le cinéaste impose son style visuel impressionnant qui a fait sa réputation depuis.

Même si le film n'échappe pas à quelques longueurs excessives notamment en raison des nombreux personnages secondaires et malgré un dénouement quelque peu simpliste, Heat reste un excellent représentant du cinéma moderne de part son impact visuel qui atteint son apothéose dans la séquence culte de la prise de banque (la scène figure au panthéon des fusillades les plus célèbres de l'histoire du cinéma et a servi d'inspiration à bien d'autres réalisateurs par la suite, voir même aux jeux vidéos) mais également de part son intrigue qui rappelle que la passion pour le crime et "l'aspect bestial" de l'homme est éternelle.



Publié dans Films du jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nico 22/05/2008 00:25

excellent filmsalut,
Nouveau membre du blog allociné, je voulais te dire que j'adore ce film.
L'ouverture du film avec l'attaque du fourgon blindé, la fusillade de 15 minutes en pleine ville et le face a face dans le restaurant puis a l'aeroport de pacino et de niro : un REGAL. Val Kilmer a ici un de ses meilleurs roles et les acteurs secondaires sont excellent également ( tom sizemore, nathalie portman, ashley judd, jon voight ).

Bonne continuation