Hellsing Ultimate: prêt pour une nouvelle virée en enfer?

Publié le par Leon9000

Le dessin animé Hellsing avait été il n'y a pas longtemps testé sur ce Blog et avait obtenu un avis des plus favorables. Avec son ambiance captivante aux couleurs vives, son univers envoutant et sa réalisation soignée Hellsing avait largement confirmer sa réputation d'un des mangas violents les plus respectés. Conscient du succés de la série et particulièrement en outre mer, un projet d'OAV fut évidemment lancé mais celui ci montra bien vite ces quelques particularités. Il ne s'agissait point de quelques rajouts au dessin animé mais bien d'un retour à la case départ où tout le manga était réadapté depuis le début de l'histoire à travers une nouvelle réalisation. Pourquoi tout ceci? D'une part parce que la deuxième moitié du dessin animé de Hellsing était indépendante de l'intrigue du manga et avait été reniée par maints fans et par l'auteur lui même. Ensuite parce que la popularité de la série est telle que le nouveau projet disposa de beaucoup plus de moyens que la série animée originalle, et si nous parlons ici d'OAV le terme de mini films est plus juste, la réalisation des dits OAV étant trés cinématographique.

Ames sensibles toujours s'abstenir.....

Les OAV commencent donc et nous avons la surprise de voir qu'il s'agit d'un retour à la case départ plutôt que d'une suite du dessin animé. Nous voyons donc Alucard tuer joyeusement quelques goules sous le clair de lune et se trouver une disciple. Premier constant: l'intrigue est d'une trés grande fidélité au manga. Contrairement au dessin animé qui se permettait plusieurs libertés les OAV suivent scrupuleusement la trame originale en bien et aussi en mal. On s'aperçoit aussi également trés vite que les OAV gagnent en fidélité ce qu'ils perdent en originalité. Adieu les couleurs vives et diaboliques du dessin animé, les palettes de couleur des OAV sont bien plus classiques. Le ciel nocturne n'est plus d'un rouge sanglant et les jeux d'ombre et lumière sont beaucoup moins prononcées qu'auparavent enlevant ainsi l'aspect mystérieux du dessin animé. C'est un coup assez dur car l'ambiance des OAV en prend un coup et se veut beaucoup moins forte que dans le dessin animé. Même chose pour la bande son, au revoir les doux accents de jazz de la sublime musique originalle, les morceaux des OAV sont beaucoup plus classiques et utilisent une musique électro parfois assez moche.

Un point vient quand même rattraper tout ceci: l'animation et la mise en scène. Comme il a été dit précedemment les moyens employés sont beaucoup plus grands et l'ensemble a une allure fortement cinématographique. Les traits sont plus soignés et l'animation est beaucoup plus efficace lors des scènes d'action. Les OAV se permettent maintes prouesses dignes du cinéma qui rendent les combats d'Alucard plus classes que jamais. Mais bon...dans la mesure où les deux premiers OAV retranscrivent exactement la même intrigue des six premiers épisodes du dessin animé, il faut avouer qu'ils font un peu pâle figure comparer à l'oeuvre originale, et si les affrontements sont plus dynamiques et réussis l'ambiance générale elle est moins captivante et le résultat final moins intéressant que le dessin animé. De plus si la fidélité au manga est parfois une bonne chose avec par exemple un aspect religieux davantage prononcé, elle inclue également de nombreuses scènes d'humour trés rébarbatives et totalement déplacées que le premier dessin animé avait eu la bonne idée d'exclure.

Une mise en scène plus soignée

Mais une ambiance bien plus classique avec des accents d'humour assez déplacés

Toutefois lors du troisième OAV l'intrigue suit alors la trame du manga ce que le premier dessin animé n'avait guère fait et il faut avouer que le résultat est assez bluffant. L'histoire prend une tournure particulière avec l'intégration de groupes occultes nazis et introduit de nouveaux personnages beaucoup plus ancrés dans l'univers Hellsing que ne l'étaient ceux de la fin du da. La mise en scène est impresssionante et livre des moments de fureur diaboliques d'anthologie où Alucard montre toute l'ampleur de sa folie meurtrière le tout dans une allure trés spectaculaire avec des millions de flots d'hémoglobine assez nombreux pour remplir l'empire state building. Ceci laisse présager du meilleur pour la suite et si on regrette toujours l'ambiance du dessin animé et l'humour des OAV les moyens mis en oeuvre suffisent à les compenser. Il est toutefois un peu tôt pour dire que les OAV surpassent le dessin animé loin de là.

Dommage que le dessin animé original n'ait pas adapté l'intégralité du manga. La partie des OAV consacrée au complot nazi représente l'envol de la série et est le meilleur atout des OAV comparer au dessin animé original.

Mais en attendant des prochains OAV qui s'annoncent trés prometteurs, mieux vaut d'abord découvrir le dessin original à l'univers tout de même plus diabolique et captivant. Dans la mesure où les OAV reprennent la même trame du dessin animé, si vous préférez davantage l'action sanglante et hyper stylisée à l'ambiance d'une série alors les OAV vous satisferont sans doute davantage que le dessin animé. Les OAV constituent toutefois un sacré bonus pour les fans de Hellsing comparer à ce qu'on a pu voir dans d'autres séries. Rendez vous prochainement pour le test du quatrième OAV particulièrement prometteur en espérant qu'il sera suivi par d'autres.

PS: à noter que plusieurs des doubleurs originaux dont Alucard et Sir Integra ont fort heureusement repris leurs rôles dans ces OAV.



Publié dans Mangas

Commenter cet article

Al 08/10/2007 19:02

voix/doublageles mangas je considère que C à regarder exclusivement en VO soustitrée ^^ les voix japonaises sont carément plus tyler a entendre et mm pour lambiance surtt ^^ en tt cas hellsing est la meilleur série anime d'entres toutes celle kil mas été donné de voir, trop bon le style macabre et totalement la classe de Alucarddracula ;)