24 Heures Chrono saison 2: Jack Bauer passe à la vitesse supérieure.

Publié le par Leon9000

 En une seule saison, l'infatigable Jack Bauer s'est imposé parmi toutes les autres séries américaines, malgré le niveau élevé de celles ci depuis la montée en puissance du petit écran rivalisant désormais avec le cinéma. Outre une excellente mise en scène au style visuel plus marqué que dans les autres séries, 24 heures chrono avait impressionné par une maîtrise impeccable de la narration empêchant le spectateur de quitter son siège et pouvant le tenir en haleine durant des heures entières. Après un tel impact, on pouvait se demander comment la série allait pouvoir tenir la route avec la deuxième saison qui devrait s'efforcer de surpasser la première? Mais Jack Bauer a plus d'un tour dans sa manche et sa série commence seulement à décoller.


-Papa, je t'ai déjà dit que la barbe, ça fait démodé. -Dis, t'es sûre que t'es ma fille?

Si la première saison de 24h avait inaugurée le concept de la série, la deuxième saison se propose d'agrandir la dimension de l'intrigue. Si celle ci était plus intimiste dans les débuts de 24h, elle prend dés cette deuxième saison une envergure politique beaucoup plus importante et l'action quitte le cadre des simples mésaventures de Jack Bauer pour se porter au niveau international. De quoi apprécier une nouvelle fois le talent des scénaristes qui livrent un récit au ton particulièrement juste sur les évènements d'aujourd'hui, certaines séquences étant d'ailleurs si habilement menées vis à vis de la politique américaine que cela en devient presque déroutant, surtout vu l'âge avancé de la saison à l'époque de laquelle une certaine guerre en Irak ne faisait que commencer.

De ce fait, l'action se porte dans cette saison sur deux plans. Le premier suit bien sûr Jack Bauer, toujours incarné par un impeccable Kiefer Sutherland dans des aventures encore plus rythmées et bénéficiant d'une réalisation toujours aussi impressionnante. Moins spectaculaire mais tout aussi efficace, le deuxième cadre se focalise sur le président américain David Palmer interprété par le génial Dennis Haysbert où l'atmosphère de conspiration y est beaucoup plus poussé que dans la première saison.

On regrettera qu'outre ces deux intrigues haletantes, la saison 2 accorde toute une partie aux péripéties de Kim Bauer. Si le personnage n'avait pas franchement été éblouissant dans la première saison, il était au moins directement lié à l'intrigue principale, tandis qu'ici les scénaristes commettent l'erreur de dresser toute une intrigue autour de Kim, sans doute dans un soucis de diversifier le récit, mais créant ainsi un décalage assez important entre l'histoire du père et celle de la fille. Difficile en effet de s'intéresser à la rencontre de la fille Bauer avec le psychopathe du coin quand une minute avant, on nous parlait d'une menace internationale...

Trouvez l'intrus...


Malgré ce décalage apportant une certaine inégalité dans l'intensité de l'intrigue, cette deuxième saison surpasse néanmoins la précédente. Aux qualités impressionnantes de 24h, cette saison y ajoute un contexte politique particulièrement habile qui enrichit considérablement l'ensemble et donne à la série une envergure beaucoup plus importante. Jack Bauer a donc passé avec succès un immense cap dans cette deuxième saison, il reste maintenant à vérifier si la série pourra continuer à monter ainsi en gradation sans craindre l'overdose.



Publié dans Séries

Commenter cet article

Padre Badila 12/02/2008 14:53

Mon avis sur la serieJe dirais que s'est la meilleurs serie qui existe meintenant au monde et je crois quelle restera la meilleurs de toute, A moins est ce qu'on enleve Jack bauer

dieng 08/02/2008 11:47

Je suis tres content de la serie de 24 h chronoJe m'appel babacar dieng je suis senegalais la sele chose qui me fit plaisir c de regarder la serie