Highlander: "Il ne peut en rester qu'un!"

Publié le par Leon9000

We are the Princes Of the Universe!

Il est indéniable que l'univers d'Highlander possède énormément de potentiel grâce à son intrigue originale et riche. Le parcours des immortels donne l'occassion de donner vie au plus grand rêve de l'homme à savoir l'immortalité. Défiant la mort, ces élus traversent les époques en y éprouvant les peines et les joies dûes à la vie éternelle. Si l'immortalité permet d'explorer le monde plus loin qu'aucun autre homme n'a jamais pu le faire, elle implique néanmoins la solitude et le détachement car les immortels sont condamnés à voir mourir ceux qu'ils aiment. Cette passionnante intrigue de départ permet au film de diversifier l'action en alternant les époques visitées par Duncan Mcleod et en facilitant l'introduction du romantisme et des combats épiques. L'excellente bande sonore composée par Queen met parfaitement en relief l'admiration mais aussi la mélancolie qui se dégagent de cet univers.

Avec ces excellentes bases, Highlander avait de quoi être une formidable épopée fantastique. Néanmoins, le film a bien du mal à conserver une intensité continue et tombe à maintes reprises dans la médiocrité. Si le duo formé par Christophe Lambert et Sean Connery fonctionne bien, on regrette rapidemment que le film s'intéresse tant à un diabolique immortel aussi barjo que ridicule. De même, si la réalisation s'avère assez correcte dans l'ensemble et parvient surtout à sublimer les merveilleux paysages de l'Ecosse, elle s'effondre totalement dans les scènes d'action manquant cruellement de dynamisme et de virtuosité. Les séquences qui devaient être ainsi les moments épiques du film en deviennent son principal fardeau. Si l'on rajoute à cela un dénouement ultra expéditif, il devient évident qu'Highlander aurait mérité d'être en de meilleures mains.

Cet univers ne manque néanmoins pas de charisme et ce premier film aurait pu être le premier pas vers une exploitation plus approfondie et audacieuse de la franchise. Il est malheureusement de notoriété publique que c'est plutôt la direction inverse qui a été prise par la suite.



Publié dans Films du jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article