John Rambo: l'horreur de la guerre...

Publié le par Leon9000

Après la conclusion émouvante apportée à Rocky Balboa, Stallone revient achever son autre saga fétiche. Réalisé comme un film d'action à l'ancienne, ce nouveau Rambo n'est toutefois pas dénué d'ambiguïtés et se veut mélanger une action pure et dure à un portrait réaliste et choquant d'un terrible conflit.

Sylvester Stallone (en arrière-plan). Lions Gate Films Inc.

Je sens que quelque chose va me tomber trés vite sur la gueule...


Fidèle à sa légende, ce nouveau Rambo est gonflé à la testostérone, aux gerbes de sang et à la sauvagerie. Néanmoins, là où cet aspect du film pourrait prêter à la caricature, Stallone profite de l'aura de violence qui entoure son personnage pour dénoncer la triste réalité du monde. Se déroulant au coeur du génocide en Birmanie (guerre la plus violente au monde mais guère la plus médiatisée), le film se focalisera presque davantage sur la barbarie dont sont victimes les villages que sur les exploits de son héros. L'excellente introduction de l'oeuvre place dés le départ l'histoire dans un contexte réaliste et dénonciateur. Ainsi, ce film de guerre se voit doter d'une nouvelle dimension et fait preuve d'une maturité inattendue et appréciable.


Toutefois, le film n'évite malheureusement pas quelques stéréotypes dans des dialogues un peu trop lourds et des situations quelque peu caricaturales. Si la mise en scène fait parfois preuve d'une grande efficacité, le montage du film est maladroit oscillant entre un trop grand dynamisme ou au contraire de nombreuses répétitions. Si le rythme du film est assez irrégulier et que l'ennui finit parfois par venir, l'oeuvre se rattrape par une dernière demi heure stupéfiante, offrant l'une des scènes d'action les plus brutales et violentes qu'on n'ait vu depuis longtemps.

Sylvester Stallone. Lions Gate Films Inc.

Quand une légende d'Hollywood se met au service de l'actualité...ce choix osé de Stallone donne une envergure supplémentaire à son film.

Stallone tente de réaliser à la fois un film d'action hyper rythmé et une oeuvre engagée sur la violence dans notre monde. Le mélange de ces deux éléments est difficile et l'oeuvre n'échappe pas à quelques lacunes dans sa construction. S'il reste nettement inférieur à Rocky Balboa, ce Rambo est toutefois un film bien plus audacieux qu'il n'y parait. Son réalisme brutal et sa violence à l'extrême permettent de mettre en relief une véritable horreur de notre temps (et avec plus d'efficacité que Blood Diamond qui tombait davantage dans le stéréotype hollywoodien) et son aspect old school plaira aux nostalgiques des bons vieux films d'action d'autrefois qui connaissent actuellement une véritable renaissance.



Publié dans Films vus en salles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

vincent 28/02/2008 18:45

Darky j'ai quand même réussi à te faire voir le film lol...crois moi je n'en suis pas peu fier !
Bon t'as quand même apprécié donc mission réussie. ( est ce que Ryan Chappelle survit au 90mn? )
De mon côté il est toujours pas sorti en salle je sais pas ce qu'ils glandouillent damned c'est chiant!
a+