Les séries animées Batman (part 3 et conclusion)

Publié le par Leon9000

 

 

http://www.torrentfrancais.com/images/films/lblnfdmhyjusu7ghmgi94ik3y8xqen.jpg

 

The Batman

 

Cette nouvelle série est lancée en prévision du succès du film Batman Begins. A l'image de l’œuvre de Christopher Nolan, la série animée sera un nouveau départ pour l'univers de Batman animé et rompt complètement la chronologie établie dans les précédentes séries, Bruce Timm ne participant pas également à leur conception.

 

Le design est grandement sujet à débat et témoigne de la tentation de nombreuses séries animées américaines, comme Starwars The Clone Wars, de mélanger le style des comics books à l'esthétique beaucoup plus populaire des mangas. Le mélange est malheureusement souvent indigeste et parfois à la limite du ridicule même si l'animation demeure de qualité. Néanmoins c'est surtout dans le récit que The Batman déçoit tellement les histoires sont réservées à un jeune public.

 

 

 

 

Dés le générique, quelque chose ne va pas...
 

 

 

Non seulement les intrigues sont enfantines mais accumulent de surcroît des dialogues ridicules faisant succéder des jeux de mots de bas étage et des blagues tellement mauvaises qu'elles auraient eu leur place dans le Batman et Robin de Joel Schumacher. L'univers de Gotham dans sa globalité a été remis au goût du jour pour plaire au jeune public, donnant même à Batman une allure plus jeune.

 

Les pressions commerciales sont également plus présentes que jamais, le Justicier dispose ainsi d'une panoplie de gadgets plus abracadabrantesques les uns que les autres qui ne semblent apparaître que pour concurrencer le marché des Transformers. La série a néanmoins durer 65 épisodes, il est donc logique de penser qu'elle a trouvée écho auprès du jeune public. Peut être que la série sera l'équivalent pour cette jeune génération du Batman TAS de notre jeunesse mais il est difficile de ne pas regretter le temps où la maturité et la subtilité des intrigues n'étaient pas indissociable de leur divertissement grand public.

 

 

http://www.latourdesheros.com/ltdh/images/8/82/Adrien_Antoine.jpg

 

Adrien Antoine, nouvelle voix récurrente de Batman

 

La plus grande satisfaction de cette série animée réside finalement dans sa version française, alors que la VO opérait un changement total de casting étant donné le nouveau départ de la série, la VF rappelle de nombreux comédiens déjà présents depuis Batman TAS de 92 ! On retrouve ainsi avec plaisir, Jacques Ciron, Pierre Hatet ou encore Philippe Peythieu. La VF est également l’occasion d'imposer le comédien Adrien Antoine (voix fr de Sam Worthington) comme nouvelle voix récurrente du chevalier noir qu'il incarnera dans chacune de ses apparitions, qu'il s'agisse des séries, les films ou les jeux vidéos.

 

 

 

 

http://www.torrentfrancais.com/images/films/7hz2in3gpn90p5iag0wyiedrzlmnf.jpg

 

 

Batman l'Alliance des Héros

 

 

La logique des producteurs Warner est un mystère plus grand que le Triangle des Bermudes. Après avoir voulu conquérir un nouveau jeune public avec la modernisation exacerbée de The Batman, la nouvelle série animée met cette fois ci en scène le Batman des années 60 et se veut aussi kitch et grotesque que la série avec Adam West. Les défauts déjà énoncés pour The Batman sont ici plus présents que jamais, le ton baignant dans une ambiance de cartoon ridicule. Batman n'y est ici qu'un simple relai pour accompagner de multiples super héros de l'univers DC (et les figurines qui vont avec) et l'ensemble est tellement décalé et ridicule qu'il pourrait être un cauchemar de fan...

 

 

 

 

 

 

http://1.bp.blogspot.com/_A6ld2eXK4wU/S6y13SEhHUI/AAAAAAAAA4c/sUQxQ8cUTFA/s1600/SupermanBatmanPublicEnemies_DVD.jpg

 

DC Universe Animated Movies

 

 

Alors que les séries Batman s'enfoncent dans la médiocrité, Bruce Timm penche son attention vers les films directement destinés au marché de la vidéo. Malgré sa participation, les films n'entretiennent pas de relation avec la chronologie des anciennes séries animées Batman et sont avant tout des adaptations de comics books illustres. Deux crossovers entre Batman et Superman ont ainsi été réalisés mais ne méritent pas forcément grand intérêt pour les fans du Justicier de Gotham dans la mesure où les récits se focalisent surtout sur son amitié avec Superman et que comme dans Justice League Unlimited la multitude de personnages secondaires, au charisme douteux, nuit à l'intrigue et au portrait des deux héros emblématiques de DC.

 

 

 

http://img11.hostingpics.net/pics/314543UnderRedHood1.jpg

 

 

Under The Red Hood

 

 

L'adaptation de ce comic culte met en scène le retour du second Robin présumé mort, Jason Todd, en tant que nouveau criminel décidant de mener la justice à sa manière en combattant le feu par le feu. Le design du film est assez étrange, presque à mi chemin entre la modernisation de The Batman et l'esthétique de Batman TAS, l'animation reste de qualité malgré l'utilisation d'images de synthèse comme c'est trop souvent le cas dans le secteur actuel de l'animation.

 

Le film ne cache pas sa nature bien longtemps en présentant dés sa séquence d'introduction Jason Todd battu à mort par le Joker à coup de pied de biche (décidément ce costume porte la poisse). Le récit sera ainsi sombre et violent même si les scènes d'action sont souvent trop édulcorées et partent dans une démesure maladroite loin de la dimension plus réaliste des anciennes séries. L'intrigue abordera de plein fouet des thématiques chères à l'univers de Batman, la remise en cause de son combat contre le crime, la tentation de dépasser ses limites morales et si le récit trouvera forcément écho auprès des fans de Batman, il reste quelque peu difficile d’accès pour ceux n'ayant que peu de connaissance de l'univers de Gotham ou n'ayant jamais vu les comics. Batman Under The Red Hood demeure malgré tout la meilleure performance de Batman dans le domaine de l'animation depuis la fin de Batman Beyond et mérite rien que pour cela votre attention.

 

 


  Trailer de Batman Year One, prochain film d'animation DC

 

 

Sachez que le succès du film a visiblement poussé Bruce Timm et son équipe à réitérer le concept puisque ce sont les adaptations des comics mythologiques de Batman : Year One et Dark Knight Returns de Frank Miller qui sont désormais prévues. Si la perspective de voir des aventures cultes du chevalier noir être transposées du papier à l'animation est réjouissante, il ne faut néanmoins pas se cacher que cela relève grandement de la facilité en misant systématiquement sur des valeurs sures tandis que les séries animées Batman originales ont du mal à convaincre. Le potentiel d'adaptations de comics books en films d'animation étant de surcroit inépuisable, l'avenir dira si tel le cinéma Hollywoodien actuel, l'univers de Batman animé se focalisera sur des adaptations ou sur des prises de risques plus importantes.

 

 

 

 

http://i68.servimg.com/u/f68/11/28/39/64/batmob11.jpg

 

Conclusion

 

A la conclusion de ce dossier Batman un constant s'impose. Sur presque deux décennies, le super héros Batman a été une icône incontournable des productions destinées à la jeunesse. Plutôt que de se contenter d'être une simple transposition des comics ou films déjà existants, les séries ont réussi à se réapproprier cet univers déjà existant pour se forger leur propre mythologie et leurs aventures mémorables. Les personnages de ces séries sont tellement devenus emblématiques qu'ils ont réussi à s'imposer dans l'imaginaire collectif face à leurs alter ego de papier. Les intrigues crées par Bruce Timm, Paul Dini et toute l'équipe de production marquent encore les esprits et forcent toujours le respect par l'intelligence et l'ingéniosité de leur conception. En ayant fait l'effort de ne pas s'adresser exclusivement au jeune public et prenant le risque d'inclure une maturité dans les rebondissements et le traitement de l'intrigue, les aventures de Batman traversent les âges et demeurent vivaces dans le cœur d'une génération qui grandit désormais avec.

 

La simplification et la facilité opérées par les dernières séries animées Batman sont peut être le meilleur témoin de la baisse de qualité, souvent reprochée, des productions destinées à la jeunesse, la nouvelle génération étant bien moins chanceuse que la notre en matière de dessins animés. Certes ne jouons pas les blasés quelques productions demeurent sympathiques comme Martin Mystère ou Valerian et Laureline mais elles ont du mal à rivaliser avecBatman TAS, les mystèrieuses citées d'Or, les aventures de Tintin, Ulysse 31 ou encore DBZ, Olive et Tom ou nos Chevaliers du Zodiaque. Bruce Timm a toujours avoué que lui et son équipe ne songeaient pas spécialement au contenu proposé pour le jeune public mais avant tout à créer des histoires qui leur feraient plaisir eux mêmes (d'où les conflits récurrents avec la production). Peut être serait t-il temps que les dessins animés osent adopter à nouveau cette même philosophie, quoiqu'il en soit les nostalgiques ont toujours de quoi se consoler en revisionnant les dessins animés d'autrefois dont ses séries Batman méritent amplement votre intérêt par la nouvelle interprétation que vous leur donnerez avec votre regard adulte.

Publié dans Séries

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article