Le nouveau monde

Publié le par Leon9000

Metropolitan FilmExport

1607: les premiers colons anglais débarquent en Virginie et prennent contact avec les tribus indiennes locales. Un jeune soldat est chargé de tisser des liens avec la communauté indienne et va faire la connaissance d'une jeune femme intrépide nommée Pocahontas. Le talentueux réalisateur Terrence Malick illustre un thème assez courant au cinéma, celui du contact entre deux cultures, l'une dominatrice et matérialiste et l'autre plus humaniste mais qui finira par être écrasée par le poids de l'envahisseur. Un sujet poignant qui a déjà donner de belles oeuvres au cinéma telles que Danse avec les Loups ou Mission, pour ne citer qu'eux, aussi à la vue des premières minutes du Nouveau Monde illustrant parfaitement l'harmonie avec la nature, il est alors fort à parier que l'on va assister à une oeuvre magnifique.

Toutefois, le sujet du film n'est pas celui qu'il semble être. La principale trame de l'oeuvre est en effet centrée sur l'histoire de Pocahontas, et non sur la colonisation et les persécutions des Indiens, aussi lorsque l'héroine indienne s'en ira vers la civilisation, la communauté Indienne disparaitra tout bonnement du film alors qu'elle y tenait une place majeure dans la première demi heure. Un choix regrettable puisque tandis que Terrence Malik fait preuve de beaucoup d'efficacité pour mettre en scène l'harmonie entre les Indiens et la nature, le réalisateur peine parfois à captiver l'attention en narrant l'histoire de Pocahontas, racontée à travers une narration parfois trop longue, et parfois trop hatîve, et à travers laquelle transparaît une naiveté un peu en décalage avec la dureté de la colonisation. Si l'actrice choisie pour incarner Pocahontas est merveilleuse, Colin Farell lui ne possède absolument pas l'aura romanesque qui convient à ce genre de rôle.

Si la réalisateur de Terrence Malik est toujours d'une beauté remarquable, la trame du film décoit, l'histoire de Pocahontas ne captivant pas vraiment autant que la colonisation, la première demi heure étant de loin la meilleure partie du film qui aurait gagné à avouer plus clairement le véritable centre de son histoire. Malgré tout, le Nouveau Monde est un trés beau film qui aurait pu être une oeuvre remarquable s'il avait choisi de traiter en profondeur les persécutions dramatiques commises sur les Indiens.



Publié dans Films du jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mika182 18/01/2007 19:07

ce film est magnifique. de la poésie au ciné! c vrai que la première partie du film etait plus interessante! mais ça reste un très beau film