Pirates des Caraibes 3: le naufrage du Black Pearl

Publié le par Leon9000

Keira Knightley et Johnny Depp. Buena Vista International

Je crois que je tourne dans un navet

Voici l'archétype même de la suite commercialle totalement dénuée d'intéret. Scénario creux et répétitif, avalanche d'effets spéciaux pour faire oublier les longueurs incessantes et le vide du récit, le film est d'une telle banalité hollywoodienne que même l'humour de Johnny Deep ne fonctionne plus et devient presque lassant. Enfin pas autant que la pseudo romance Keira Knightley-Orlando Bloom les deux "acteurs" faisant honneur à leur réputation d'acteurs de pacotille servant de carburant aux machines hollywoodiennes. Reste une dernière demi heure d'aventure et d'action assez réussie et une BO comme toujours formidable de Hans Zimmer, ce qui évite le naufrage total du film qui plonge tout de même assez bien bas dans la médiocrité.



Publié dans Films vus en salles

Commenter cet article

cookinelle4 04/08/2007 12:26

je respecte ton choix en disant que le dernier pirates des caraibes n'est qu'une banalité hollywoodienne mais dans ce film au moins une chose n'est pas lassantes ce sont les effets speciaux impressionnants