Le Prix de la Loyauté: Tel père, tel flic

Publié le par Leon9000

Edward Norton et Jon Voight. Metropolitan FilmExport

Et alors tu seras un homme, mon fils.

Le Prix de la Loyauté propose une plongée au sein de la police new-yorkaise où travaillent tous les membres d'une même famille: le père, le fils, le frère et même le beau-frère, tous portent avec fierté l'uniforme de la loi. Un schéma beaucoup trop idéal pour être vrai et qui se voit bouleversé dés les premières minutes du film avec la mort de quatre policiers, entraînant un grand traumatisme parmi leurs camarades. L'enquête qui se poursuit sur le drame révèle bien des sombres secrets et amène les personnages à choisir entre l'honneur familial et la justice dans un monde en proie à la corruption. Ce film a au moins le mérite d'offrir un regard crédible et immersif sur la difficulté des policiers d'exercer leur métier dans un monde complexe où les valeurs traditionnelles sont de plus en plus malmenées. L'oeuvre doit beaucoup à l'interprétation forte des acteurs qui parviennent admirablement à retranscrir les tourments de leurs personnages.

Mais au delà de ces quelques qualités, le film montre rapidemment ses limites et son scénario prometteur et au fort potentiel dramatique se révèle finalement assez conventionnel. L'intrigue n'est jamais développée à son paroxysme et pour accentuer l'intensité d'un récit banal, le film fait place à quelques scènes d'une violence extrême et assez inutile.  La mise en scène a pour qualité d'enchaîner de longs plans-séquences mettant en valeur l'excellent jeu des comédiens mais elle a également comme défaut de porter le syndrome Jason Bourne avec cette caméra à l'épaule assez maladroite et rébarbative, un style malheureusement beaucoup trop utilisé et avec trop peu d'intelligence ces derniers temps dans le cinéma américain. Au bout du compte, s'il demeure un divertissement sympathique, le Prix de la Loyauté ne laissera guère un souvenir impérissable, il lui manque pour cela de la puissance et de la personnalité.



Publié dans Films vus en salles

Commenter cet article

Pariss 25/12/2008 19:58

Bon c'est du gros HS.

Mais joyeux anniversaire :)