Terminator 3: le soulèvement des machines.

Publié le par Leon9000

Arnold Schwarzenegger. Columbia TriStar Films

Terminator, toujours en finesse.

Un Terminator de plus. Pourquoi donc, alors que les deux premiers opus suffissaient largement? Il apparaît trés vite à la vision de ce troisième volet de la saga que le but principal du film est de se récolter un maximum de pognon en se payant une nouvelle partie de rigolade avec Terminator avant que celui ci devienne gouverneur de Californie. Seulement voilà, depuis "Le Jugement Dernier" Matrix est sorti, et face à la quête de Néo, la nouvelle aventure de Terminator fait un peu pâle figure en raison de son intrigue pas vraiment trés recherchée et de la réalisation qui n'est vraiment pas à casser la baraque que ce soit comparer à celle des frères Washoski ou de celle de James Cameron. Rajoutez à cela que l'oeuvre ne fait pas vraiment dans l'originalité, se contentant de suivre une trame trés similaire à celle du deuxième volet de James Cameron en y reprenant bien des idées. Le film reste toutefois un divertissement sympathique grâce à des scènes d'action au budget titanesque où Terminator fera exploser la moitié des Etats Unis en combattant une cyborg au canon laser aussi puissant que son sex appeal, le tout avec une touche d'humour trés agréable et en petit bonus, un dénouement assez original. Bref, un troisième volet qui ne sert strictement à rien et dont on aurait pu largement se passer mais qui constitue néanmoins une nouvelle aventure sympathique auprés du plus célèbre robot de l'histoire du cinéma.



Publié dans Films du jour

Commenter cet article