Tsubasa Chronicles "Tokyo Revelations": le rêve s'estompe, le temps des larmes est venu

Publié le par Leon9000

Les jours sont devenus bien sombres pour Shaolan et ses compagnons. Après avoir parcouru maints dimensions à la recherche des plumes de Sakura, voilà que leur voyage connaît une orientation inattendue. Les révélations se succèdent au fur et à mesure que le récit s'assombrit. A la fin, il n'y aura pas de retour à la normale, un cap a été franchi, c'est le début d'une nouvelle quête.



Voici donc enfin la suite de Tsubasa Chronicles, le Manga à succès de Clamp qui avait déjà été présenté sur ce Blog. Ce nouveau chapitre est l'occasion pour la série de dresser un ultime crossover avec X de Clamp, l'oeuvre culte du studio, mais surtout d'amener une conclusion aux évènements entamés depuis le début de l'intrigue et d'ouvrir la voie vers un nouveau cycle d'aventures. Et autant dire que pour cette histoire capitale, Clamp a très clairement choisi la couleur de sa nouvelle orientation. Le récit de Tsubasa Chronicles avait été jusqu'ici bercé dans un esprit grand public se focalisant principalement sur l'aventure et l'imaginaire, bien qu'on pouvait par moments y déceler une maturité inattendue. Désormais, c'est le drame et la noirceur qui émanent des aventures de Shaolan et ses amis. L'orientation opérée par Clamp est d'une violence surprenante et frappe par la brutalité exacerbée des rebondissements. Mais loin de réduire à néant l'esprit de l'oeuvre, cette intensité dramatique inattendue ne fait qu'accroître la force de l'histoire et laisse dans les mémoires le souvenir du rebondissement le plus mémorable qu'on ait pu lire dans les Mangas.

Cette nouvelle noirceur qui habite Tsubasa Chronicles est visiblement la source d'inspiration qui convient le mieux à Clamp. Parallèlement à la force de l'intrigue, les dessins du Manga n'ont jamais été aussi réussis. Délaissant le caractère naïf des premiers volumes, les planches sont désormais chargées d'émotion et mettent particulièrement en valeur le drame que vivent les personnages. La mise en scène est de loin la plus inventive de l'oeuvre depuis sa création et l'ensemble atteint un tel niveau d'excellence que le Manga finit par rappeler la force qui émane de X de Clamp teintée d'émotion, de magie et de drame.

L'obscurité et le drame accentuent la force de ce récit qu'on avait pourtant autrefois qualifié d'enfantin.

Et comme si cela ne suffisait pas, l'adaptation en dessin animé se surpasse pour se maintenir au niveau du Manga. Ce chapitre est ainsi présenté sous la forme de trois OAV nommés Tokyo Revelations sur lesquels un soin beaucoup plus grand a été apporté comparer à la première série. Tandis que le dessin animé avait autrefois marqué son éloignement du Manga par un ensemble plus coloré et moins violent, l'aspect visuel se rapproche ici beaucoup plus de l'oeuvre originale notamment dans la présence du sang et d'un design des personnages plus abouti. La réalisation des OAV est une véritable merveille et ,tout en étant fidèle à la mise en scène du Manga, accentue l'intensité de l'intrigue. Les dessins et l'animation sont d'une telle qualité qu'ils atteignent ceux du film Tsubasa Chronicles (dont plusieurs membres de l'équipe travaillèrent également sur ces OAV).

Si l'on ajoute à cela les qualités propres à la première série, à savoir ces effets spéciaux magnifiques, sa musique extraordinaire et le talent des doubleurs japonais, ces OAV accomplissent l'exploit de parvenir presque à surpasser le Manga original. Le principal défaut qu'on puisse leur reprocher réside dans leur traitement un peu trop rapide de l'histoire. Dans la mesure où chaque OAV retrace les évènements d'un volume entier du Manga, l'intrigue est parfois traitée de manière assez hâtive, ce qui peut dérouter compte tenu de la complexité de l'histoire. Outre plus de clarté dans le scénario, le Manga met parfois davantage en valeur l'intensité de certaines scènes quand les OAV les traitent brièvement. Au chapitre des critiques pour ces OAV, on rajoutera quelques dialogues supprimés et une petite surprise étonnante vers la fin du récit qui pourra éventuellement déboussoler.

Des dessins et une réalisation magnifiques auxquels s'ajoutent les immenses qualités de la série. Que demande le peuple?


Ces quelques critiques sont bien peu de choses comparer à l'incroyable spectacle qu'offre cette adaptation animée des instants les plus mémorables du Manga. Quelque soit le support analysé, l'oeuvre de Clamp n'a jamais été aussi captivante et l'intensité soudaine qui habite Tsubasa Chronicles pourrait bien propulser ce Manga parmi les oeuvres les plus réussies du studio. Cette sombre orientation était un pari osé et finalement parfaitement réussi par Clamp qui a trouvé son ultime source d'inspiration pour un univers qui ne cesse décidément de fasciner et surprendre.



Publié dans Mangas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article