Tsubasa Reservoir Chronicles: un voyage éternel dans les contrées de Clamp

Publié le par Leon9000

 

Le nouveau coup de coeur du Manga concerne une saga à l'amplitude assez exceptionnelle, nommée Tsubasa Reservoir Chronicles. La série narre la quête d'un jeune garçon voyageant à travers les dimensions afin de retrouver les fragments éparpillés de l'âme de sa princesse bien aimée matérialisées sous la forme de plumes aux mystérieux pouvoirs. Le manga est signé de la marque «Clamp» un groupe de plusieurs mangaka travaillant en commun sur leurs oeuvres et déjà à l'origine de maints succès ( Card Captor Sakura, Chobits, X de Clamp...). Autant dire que Clamp marque un sacré coup avec cette série qui devrait faire monter en flèche la popularité de leurs oeuvres. En effet la trame de la série permet à Clamp d'exprimer pleinement son imaginaire via un crossover impressionnant avec ses autres séries fétiches (dont le plus direct est celui avec XXX Holic, une série publiée en parallèle mais toutefois moins intéressante) mais surtout une variété exceptionnelle d'aventures différentes au sein d'un même univers.





Prêts pour le grand voyage?

Le style visuel du manga n'est pas des plus travaillés mais se veut trés accessible. Les traits sont assez simplifiés et la mise en scène accentue beaucoup le spectaculaire des évènements au point de provoquer souvent la confusion dans la lecture. Le design des personnages et autres décors est toutefois trés réussi et l'humour ainsi que l'aventure fonctionnent parfaitement. La simplicité du style pourra peut être au premier abord repousser les amateurs exigeants des mangas mais il faudra dépasser ce stade pour apprécier la vraie force du titre: son univers. Clamp fournit un bel effort de construction de l'intrigue en faisant évoluer avec logique des univers totalement différents et permettant ainsi au lecteur de pouvoir tout imaginer sur la suite de l'aventure. le manga faisant vraiment varier son aventure en conservant un rythme d'intensité intact. Il y en aura ainsi pour tous les gouts et malgré son aspect un peu enfantin, on apprécie rapidemment la beauté trés romanesque de l'histoire parsemée d'un souffle épique. Au cours des 14 volumes parus actuellement, Clamp a fait évoluer son univers avec intelligence et originalité sans jamais faire défaut à l'esprit des premiers volumes Les amateurs de rêves sans fin et de voyages éternels sont nombreux et le manga pourra certainement toucher un trés large public. Ceux qui se découvriront fans du manga pourront alors se reporter également vers la plus grande force du mythe: sa superbe adaptation en dessin animé.


Aventure, magie, romance, sorcellerie, pas de doute nous sommes chez Clamp.


Si la magie opérait au sein du manga, les premières minutes du dessin animé laissent entendre qu'elle sera éblouissante. Pourtant, le design des personnages est légèrement différent et moins charismatique comparer au manga, le dessin animé est généralement moins spectaculaire (mais gagne ainsi en lisibilité) et l'humour fonctionne moins bien comme c'est souvent le cas dans les adaptations de mangas. Mais qu'à cela ne tienne, le dessin animé possède ses propres atouts collosaux à commencer par un travail grandiose sur l'aspect visuel de l'oeuvre. Les couleurs du dessin animé sont magnifiques, les décors sont époustouflants et les effets spéciaux sont de toute beauté,. Autant dire que les images superbes défilent à un rythme impressionant et il n'a guère été difficile de trouver de jolies illustrations pour cet article, elles sont innombrables tout le long du dessin animé. Cette beauté visuelle est également rejoint par une perfection musicale, Tsubasa Reservoir Chronicles est le dessin animé possédant l'une des plus magnifiques BO des Mangas. Ajoutons à cela que l'animation est de qualité de même que la mise en scène trés travaillée, accompagnée comme il se doit d'un excellent doublage japonais. Inutile de préciser qu'avec tout cela, Tsubasa Chronicles dépasse largement le cadre de la simple adaptation de manga et la première saison datant de 2005 surpassait clairement son modèle sur papier.


Le débat entre les dessins animés et les mangas reste toujours ouvert mais Tsubasa Chronicles est certainement une oeuvre à prendre en compte.

Une deuxième saison vit le jour en 2006 mais fut moins époustouflante que la première. Tout d'abord, le manga commence à viser tellement haut que le dessin animé doit employer beaucoup de moyens pour le suivre, ce qu'il ne parvient qu'à moitié, le manga se révélant souvent plus perçutant malgré les qualités constantes du dessin animé. Le problème vient surtout du fait que le principe de Tsubasa Chronicles permet au dessin animé d'insérer aisément de nouveaux mondes dans l'intrigue afin de ne pas rattraper le manga. Mais si ces ajouts ne prenaient que deux épisodes dans la première saison, ils constituent tout de même la moitié de la deuxième saison. Ces aventures secondaires ne sont pas forcément mauvaises mais elles brisent le rythme d'intensité que le manga s'était donner du mal à instaurer entre chaque nouveau voyage. Aussi, si la série compte 52 épisodes, si vous vous limitez aux mondes adaptés du manga ( ce qui est sans doute mieux) vous avez alors un peu plus d'une trentaine d'épisodes.


Si le dessin animé n'arrive plus à rattraper pleinement le manga, il conserve ses atouts majeurs.


Au final, la première saison du dessin animé surpasse le manga tandis que la deuxième se situe en dessous de son modèle de papier. La fin de la série est toutefois trés ouverte, ce qui laisse facilement penser à une troisième saison trés espérée. Le dessin animé adapte les 14 premiers volumes du manga (ceux qui sont actuellement parus en france) vous n'aurez donc pas de risques d'être spoiler par le dessin animé, tout le reste des épisodes conserne des mondes rajoutés. Au Japon, la série en est à son dix huitième volume, ce qui est encore un peu court pour entamer une nouvelle adaptation. D'ici là, vous aurez déjà largement de quoi vous occuper avec cette série à l'univers sans frontières qui a parfaitement sa place dans ce Blog. Si l'aventure, les rêves ou les fresques romanesques vous plaisent, votre prochaine lecture de manga est tracée.



Publié dans Mangas

Commenter cet article