Vendredi 26 Octobre: Harry Potter livre sa dernière aventure. Une belle page se tourne.

Publié le par Leon9000

Bon sang, que d'émotion.

 

Il aurait été du domaine de la science fiction que ce Blog ne revienne pas sur la prochaine sortie francaise du dernier volume de Harry Potter. Dire que cette saga a marquée les esprits est un doux euphémisme. J.K. Rowling a crée un univers qui a établi un parralélisme émouvant et extraordinaire avec notre monde tout en plongeant son personnage dans un monde de féérie semblant pourtant incroyablement proche du notre. Nulle saga, littérature, cinématographique ou d'un autre média n'a réussi à créer un impact similaire, et il n'est certainement pas trop présomptueux de dire que l'on ne retrouvera jamais une telle sensation dans une oeuvre à venir.

Harry Potter semble presque exister depuis toujours, cela fait des années que les fans s'imaginent toutes les conclusions possibles et imaginables de l'oeuvre, s'entretuent presque dans des débats acharnés sur le véritable sens de l'histoire et des personnages. Et se dire que cela va se terminer tout d'un coup, après tout ce temps passé en compagnie de Harry et de Poudlard, que tout ceci va prendre fin...Il n'y a pas à dire, c'est vraiment un évènement très particulier sur lequel il est difficile de savoir vraiment l'attitude à adopter.

Je vais être sincère, Harry Potter est un sujet qui (comme bien des fans je pense) a une connotation si personnelle que pour une fois je parlerais de moi à la première personne dans cet article, ce qui , vous le conviendrez, est assez rare sur ce Blog. J'ai comme toute une génération de fans découvert Harry Potter à l'âge idéal, c'est à dire dans les environ de 12 ans. Le hasard a voulu que le moment où j'engloutissais les trois volumes de la saga sortis à l'époque coïncide avec la sortie de la coupe de feu. Puis l'ordre du phénix fut disponible dans les étagères alors que j'avais 15 ans, soit l'âge d'Harry Potter dans ce volume. Ce livre fut pour moi un véritable bouleversement que je n'ai que trés rarement ressenti à nouveau depuis et sous des formes différentes. Il reste encore aujourd'hui mon livre préféré et constitua le véritable moment où je bascula dans ce qu'on appelle ordinairement la "Pottermania".

Et maintenant que le septième volume s'apprête à sortir, je suis à nouveau totalement emporté par cette nouvelle folie (je crois que c'est le terme qui convient le mieux) d'Harry Potter. Après avoir relu avec plaisir toute la série littéraire, il faut maintenant se consacrer à cet ultime tome qui paraîtra en fin de semaine. Bien sûr, l'excitation est forcément de mise, toutes les théories incensées, les aspects obscurs de l'intrigue, le dénouement de cette accumulation d'éléments divers au cours de six livres vont enfin être dévoilés. Mais comme je le disais plus haut, une certaine appréhension est aussi là. Ce sera terminé ensuite, il n'y a plus cet espèce de nouveau chapitre à venir, de continuation presque naturelle. Il est compréhensible que les fans souhaitent l'écriture d'un huitième volume, J.K.Rowling a construit un principe narratif faisant que l'intrigue pourrait continuer encore bien au delà des années d'études de Harry. Mais les meilleures choses ont une fin, comme on dit, et la raison amène quand même à penser qu'il vaudrait mieux que les choses s'arrêtent là, afin de ne pas briser la magie du mythe par une exploitation trop importante de l'univers et qui finirait par devenir mercantile (pensez déjà à ce que WarnerBros, qu'ils soient maudits, ont fait de la série) .

Il n'empêche qu'une peur d'un tout autre style existe, et elle concerne justement la nature de la conclusion de l'oeuvre. Est t-il besoin de préciser les éléments qui font peur aux fans? Rowling a déjà montré qu'outre le fait de proposer une narration extrêmement agréable à suivre, elle savait aussi livrer un récit poignant et échappant à toute prévision (ce qui est un exploit, vu le nombre de théories de fans à ce sujet). En résumé, tout peut arriver. De plus, la peur du spoiler fut trés importante et un fardeau assez lourd à porter depuis la parution de la version originale du livre. Bien sûr, j'aurais pu comme beaucoup me jeter sur la VO, m'épargnant ainsi des risques de spoiler dangereux. Mais un livre Harry Potter ne se découvre qu'une fois dans sa vie, et j'avais autrefois fait l'expérience de lire Le Prince de Sang Mélé (le tome six de Harry Potter) en VO par peur du spoiler. Si j'avais réussi à comprendre l'essentiel de l'histoire (l'anglais de JK Rowling est très propre et facile à lire) je me suis rapidement aperçu en lisant la traduction française que bien des éléments avaient échapper à mon attention, ce qui avait finalement un peu terni le plaisir de la découverte.

J'ai donc décidé de ne pas lire ce septième volume en VO, afin de pouvoir profiter pleinement du dernier voyage en compagnie de Harry. Bien sûr, cela impliqua une attente assez pénible, surtout quand bien des personnes autour de vous savent déjà l'aboutissement de l'histoire et vous redonnent la tentation de lire le livre en VO. De plus, le risque du spoiler était déjà devenu considérable, vu que les journaux dans leur grande intelligence habituelle n'hésitaient pas à donner les révélations du livre en première page, sans compter les millions de commentaires révélateurs possibles à travers le Web.

Par un quelconque miracle, j'ai cependant tenu à attendre le livre en VF et j'ai été de surcroit épargné par les spoilers (pour reprendre une expression de Stephen King, je dis grand merci à Dieu!) . Je ne le regrette pas finalement, et je suis donc d'autant plus satisfait de découvrir enfin la conclusion de la saga Harry Potter. Je crois qu'il n'y a rien de plus à rajouter pour le moment. J'aurais évidemment bien voulu marquer la sortie de ce septième volume comme il se doit avec la publication d'un Dossier Harry Potter sur ce Blog mais le temps m'a manqué pour cela. Cependant, il y aura bien évidemment un Dossier Harry Potter publié sur ce Blog dans le futur, le dit Dossier n'en sera d'ailleurs que plus pertinent avec l'analyse de l'oeuvre complète. Rendez vous donc le 26 Octobre à 9H dans les Fnac et autres magasins ouverts exceptionnellement tôt pour l'occasion (à Minuit, pour les plus courageux) et un peu plus tard sur ce Blog pour savoir l'avis personnel de votre fidèle serviteur sur cette conclusion de la saga Harry Potter. Quelque soit le dénouement de cette merveilleuse oeuvre, il est plus que de mon devoir de rendre hommage à nouveau à JK Rowling qui a rappelée à des millions de personnes à travers le monde que la véritable magie n'est pas si éloignée.



Publié dans Romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

beni67 25/10/2007 18:56

Que d'émotion en effet, en grand fan de HP que je suis je rejoind complètement ton article. Comme toi, j'ai préféré ne pas lire le livre en anglais pour ne pas gacher l'effet de suprise (et je ne sais pas par quel miracle, je n'ai pas été spoiler^^). et comme tu le dis, un HP ne se découvre qu'une fois dans sa vie. Mais là, là je vais me jeter sur ce 7ème tome! Bonne lecture en tout cas^^