Transformers 2 ou la connerie Hollywoodienne poussée à son paroxysme!

Publié le par Leon9000

Megan Fox. Paramount Pictures France

Mon Dieu mais quel navet!

Les blockbusters américains sont décidément descendus bien bas. Aprés avoir accumulé des adaptations innombrables dépourvues de créativité, Hollywood atteint son apogée dans son manque d'originalité avec ce Transformers 2 livré par un Mickael Bay dont le nom aura bel et bien marqué l'univers des gigantesques productions américaines. Içi, le concept n'est ni plus ni moins qu'une guerre mondiale entre Playmobils géants dans laquelle un jeune adolescent stéréotypé doit abandonner ses problèmes de jeune adolescent stéréotypé pour sauver l'univers accompagné de sa fiancée qui semble être sortie d'un tournage de film X. Tous les clichés possibles et imaginables parsèment ce film, des étudiantes de fac ressemblant toutes à des top models au patriotisme américain larmoyant jusqu'à la galerie complète des personnages, incarnant tous des stéréotypes en tout genre. Si les bases de cette formidable intrigue laissent supposer un divertissement bon enfant, Mickael Bay semble avoir trouvé intelligent de parsemer son film de multiples références sexuelles ou autres blagues prépubères contrastant en plus avec la guerre de Playmobils en parralèle.

Alors certes la mise en scène plonge le spectateur au milieu des explosions incroyables, les effets spéciaux sont absolument magnifiques et les affrontements sont d'une ampleur titanesque mais à moins de s'arracher le cerveau, il est impossible de ne pas avoir un sourire amusé face à l'accumulation abérrante de stupidité durant tout le film. Aprés une première heure spectaculaire, le film se donne en plus la peine d'explorer son intrigue d'une médiocrité sans nom pour finalement livrer un récit mal maîtrisé et rébarbatif. Au bout du compte, Transformers 2 semble être principalement destiné au jeune Kévin Geek de 14 ans obsédé par l'informatique et les sites de charme, et s'imaginant être à la place du jeune héros sauvant l'univers avec les super Transformers accompagnée de la bombe sexuelle Megan Fox. Si le film n'est pas totalement ennuyeux grâce à sa surenchère d'action, c'est surtout sa stupidité sans frontières qui laisse un souvenir amusé. Si les américains semblent souvent doués pour repousser les limites de la stupidité à la télévision, il semble malheureusement que ce soit le même cas pour le cinéma, et en l'occurence Transformers 2 est certainement l'un des blockbusters les plus idiots jamais réalisés.  



Publié dans Films vus en salles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bluff 10/10/2010 04:38

vous etes dur!mais juste ;)